Exemples de projets en Algérie

Qualité de l’enseignement et amélioration des capacités

Pour le compte du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique – Algérie

Le projet s’intègre dans le processus de réforme et de modernisation de l’enseignement supérieur porté par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS). Il s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à la Politique Sectorielle de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (PAPS ESRS), financé par l’UE, qui apporte une contribution décisive à ce processus de réforme. Ce programme vise notamment à :

  • améliorer les performances et la qualité de l’enseignement supérieur ;
  • renforcer les capacités de l’enseignement supérieur et de la recherche ; et
  • relever le niveau de formation des étudiants et sa pertinence par rapport aux besoins des entreprises.

La réalisation de ces objectifs passe notamment par :

  • la mise en place du système Licence-Master-Doctorat ;
  • le développement d’une relation permanente avec le secteur socioéconomique devant conduire à améliorer la performance interne et externe du secteur.

Objectifs du projet

En adéquation avec les objectifs du programme PAPS ESRS, le projet, exécuté par le Consortium, vise le développement et la maîtrise avec et par les parties prenantes, des approches méthodologiques, des démarches, des outils et des techniques favorisant le processus de modernisation et d’adaptation du secteur. Les objectifs particuliers sont les suivants :

  • Renforcer les compétences des enseignants en ingénierie pédagogique et dans le domaine des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) ;
  • Renforcer les compétences des gestionnaires dans les domaines (i) de la gestion prévisionnelle des ressources humaines et des compétences (GPEC), (ii) de l’ingénierie de la formation, et (iii) du management universitaire.

Amélioration de la prise en charge des demandeurs d’emploi

Pour le compte de l’Agence Nationale de l’Emploi (ANEM) – Algérie

Ce projet s’inscrit dans le cadre du « Plan d’action pour la promotion de l’emploi et la lutte contre le chômage ». Élaboré par le gouvernement algérien en 2008 et soutenu par l’Union Européenne à travers le PASEA (Programme d’appui au secteur de l’emploi en Algérie). L’objectif de ce plan d’action est d’améliorer la promotion et la régulation de l’emploi économique à travers le renforcement du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale (MTESS) et de l’institution clé qu’est l’Agence Nationale de l’Emploi (ANEM).

Depuis 2008, l’ANEM, principal intervenant de la politique active de l’emploi en Algérie, est en charge notamment de mettre en œuvre le Dispositif d’Aide à l’Insertion Professionnelle qui vise à accentuer la dynamique de création d’emploi par la mise à la disposition, auprès d’entreprises publiques et privées et des institutions et administrations publiques, des jeunes primo-demandeurs d’emploi pris en charge financièrement par l’Etat.

Dans ce contexte marqué par une volonté forte des autorités d’encourager l’insertion professionnelle et l’employabilité des jeunes par des programmes de formation-emploi, l’objectif du projet est de développer les compétences des cadres de l’ANEM et du MTESS à travers la réalisation d’un ambitieux plan de formation. Ce plan qui a fait l’objet d’une analyse de compétences nécessaire à l’exercice de la fonction (Emplois/Compétences) s’articule autour d’actions de formations destinées aux cadres et agents de l’ANEM et d’un programme de voyages d’études, notamment dans les pays européens pour mener des actions de « benchmarking ».

Amélioration des capacités dans le domaine de l’environnement

Pour le compte du Ministère de l’Environnement et de des Energies Renouvelables – Algérie

L’objet est de fournir un appui à la politique sectorielle de l’environnement en Algérie, et plus spécifiquement du renforcement des capacités et des compétences du secteur dans la formulation, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes nationaux et de la stratégie environnementale.

Objectifs particuliers

  • Renforcer les capacités et les compétences des cadres du secteur de l’environnement à différents niveaux d’intervention ;
  • Assurer la capitalisation, la diffusion des acquis de la formation et des bonnes pratiques à travers la formation des formateurs référents qui vont essaimer les principes, les méthodes et les outils initiés pour chacun des thèmes de formation du présent marché, en particulier par le CNFE et le CNTPP ;
  • Assurer Je transfert. L’exploitation des compétences acquises et leur durabilité. à travers l’accompagnement des participants au sein de leurs institutions à introduire des modalités organisationnelles et managériales « orientées projets/programmes »

Renforcement des capacités managériales pour les cadres à haut potentiel (Plan de relève)

Pour le compte du Ministère des Finances – Algérie

Le Ministère des Finances s’est engagé dans un projet de renforcement de ses capacités dont l’un des volets porte sur l’identification, la formation et la rétention des cadres présentant un Haut Potentiel.

L’objet de ce volet est de préparer la relève des fonctions de cadres du Ministère et de retenir ces talents au sein du secteur. Ainsi, 38 fonctionnaires de moins de 35 ans ont été identifiés comme Hauts Potentiels et font l’objet du déploiement d’un processus de formation spécifique défini suivant une approche par compétence :

  • Elaboration du référentiel métier du responsable au niveau du ministère des finances (Sous-directeur et directeur central)
  • Identification des compétences à faire évoluer
  • Définition des besoins en formation et élaboration d’un plan de formation
  • Élaboration d’un référentiel de formation comprenant un socle commun de compétences à maitriser, et des compétences spécifiques liées aux changements que vit l’Institution
  • Certification des compétences selon le référentiel métier élaboré

Ainsi, quatre parcours d’acquisition de compétences ont été définis et réalisés :

  • PAC1 : Faire vivre et incarner les valeurs de l’Institution
  • PAC2 : Organiser le fonctionnement d’un bureau, d’un service
  • PAC3 : Conduire un projet
  • PAC4 : Créer un climat de travail favorisant l’investissement de l’équipe en cours de réalisation